bio/bibliographie de G. C.-T. actualité de G. C.-T.

Mes Oisivités l'Abîmes de la représentation
dispositifs audio-visuels Mœurs de ce siècle
les Transcriptions Les Copies
La sculpture Les Images de G. C.-T.

Les peintures sur le motif les collectons Miroir du monde
les Artistes en petits soldats Les Rébus
Les Réappendre à lire l'Atelier d'Aujourd'hui
Les Défiguration critiques Divers

accueil / œuvres / collections /
biographie / actualité / contact

Les Copies

1969, 1985-

L'Éducation sentimentale COPIE 1985
Copies manuscrite intégrale de L'Education sentimentale de Gustave Flaubert d'après la version de la Bibliothèque de la Pléiade, commencée le 17 mai 1985 (lendemain du jour anniversaire où Flaubert venait d'achever son manuscrit, le 16 mai 1869), et présentée à la Bibliothèque Nationale à Paris, le 18 novembre 1985 (lendemain du jour anniversaire de la publication de l'édition originale, le 17 novembre 1869). Cette copie, à l’encre noire, avec un stylo Art Pen Rotring M, dura donc le temps que mit l'œuvre de Flaubert pour passer de l'état de manuscrit à celui de livre. Cette présentation s'accompagnait de dessins et de son. «L’Education sentimentale COPIE», fut présentée le 18 novembre 1985, dans une vitrine placée au centre de la salle Coypel, début de la galerie Mansart, de la Bibliothèque Nationale de Paris. Composition de la vitrine : la copie manuscrite intégrale sur trois cahiers d'écolier Clairefontaine, deux dessins tirés de photogrammes du téléfilm de Marcel Cravenne L'Education sentimentale (1ère diffusion 15.3.73), et un lecteur audio diffusant les six premières minutes de Variations et fugues sur un thème de Mozart, Max Reger, 1914 Orchestre Symphonique de Bamberg, direction Josef Keilberth (musique qui accompagna tout du long, le travail de copie). À cette occasion une plaquette fut tirée à cent exemplaires numérotés et signés ; dans cet ouvrage, la photographie représentant la disposition des différents éléments de cette variation, (altération progessive) placés dans la vitrine, montre en fait, une fausse mise en place, que personne, sinon l'artiste et le photographe, n'a vue ce 18 novembre, la vraie disposition se trouvant reproduite en fin de catalogue.

Première présentation : Bibliothèque Nationale, salle Coypel, Paris (18/11/1985).



sommaire de la page

Sommaire de l'Œuvre