bio/bibliographie de G. C.-T. actualité de G. C.-T.

Mes Oisivités l'Abîmes de la représentation
dispositifs audio-visuels Mœurs de ce siècle
les Transcriptions Les Copies
La sculpture Les Images de G. C.-T.

Les peintures sur le motif les collectons Miroir du monde
les Artistes en petits soldats Les Rébus
Les Réappendre à lire l'Atelier d'Aujourd'hui
Les Défiguration critiques Divers

accueil / œuvres / collections /
biographie / actualité / contact


Les Artistes en Petits Soldats

1990 -

Les premiers Artistes en Petits Soldats 1990
Les Artistes en Petits Soldats 1991/92
Les Artistes en Petits Soldats à colorier sous forme de Cartes postales de G. C-T. 1996
Les Artistes en petits soldats sur internet 1997
Les Artistes en petits soldats dans la revue Hors d’œuvre 1998

Parallèlement aux Carnets d’Images, dans la série des «Figures du Monde de l’Art», il s’agissait de présenter les artistes, tout en leur réservant un sort plus enviable ; c’est ainsi qu’est née la série des Artistes en Petits Soldats (les œuvres d’artistes, se retrouvent en revanche, dans les Images de G. C.-T.), inspirés de ces personnages de l’imagerie populaire et plus particulièrement Le Petit Soldat de Strasbourg né au début du XIXe siècle. Les artistes vivants se voient en fantassins, les artistes décédés en cavaliers. Ici, tout l’art défile tendu, dans un bel engagement, mais au prix d’une obéissance sans faille, à des règles qui diffèrent selon les artistes et leur position ; où souvent le front est confondu aves les arrières. Mais le vocabulaire des avant-gardes est là, guerrier, même pour les suiveurs qui prennent les mouvements pour des garnisons : de cavalerie à grosse cavalerie, il n’y a qu’un pas et en général il est franchi. Cependant les meilleurs s’évadent, on les reconnaît souvent à leur fort pessimisme dans la préparation, et à leur folle audace dans l’exécution. On ne s’évade pas d’un mouvement, d’une mode, comme d’une prison, on ne s’évade pas à soixante ans comme à trente, mais quelque soit la manière, on s’évade toujours en faussant compagnie à ceux qui vous gardent. On a dû endormir leur surveillance, ruser avec leurs opinions, déjouer leur caution.

Les Artistes en Petits Soldats, peuvent être présentés indifféremment à l’intérieur de vitrines ou devantures, anciennes ou modernes. Il existe également des vitrines conçues spécialement à cet effet, montrées la première fois à la galerie G. Verney-Carron de Villeurbanne (septembre 1991). Chaque vitrine agencée par l’artiste comprend un nombre variable d’Artistes en Petits Soldats selon la composition de son étalage, chacune des figurines mises en place porte sur son verso le numéro de la vitrine et la signature de l’artiste. Le propriétaire d’une vitrine peut cependant personnaliser sa collection, en étalant différemment –selon ses goûts, ses connaissances en art militaire ou contemporain– l’ensemble des artistes en petits soldats, il pourra également enrichir sa collection, par les nouvelles figurines proposées par Gérard Collin-Thiébaut. Dans le cas d’une composition personnelle, il est conseillé de photographier le nouvel étalage, d’en envoyer un tirage à l’artiste et à la galerie concernée (vitrine grand format : haut. 111 cm x larg. 92 cm x prof. 19 cm, poids 28 kg, vitrine petit format : haut. 40 cm x larg. 120 cm x prof. 19 cm, poids 15 kg).

Techniques : Série 1 : sérigraphie sur papier 300g, le soldat est tenu debout, à la verticale, par un socle de chêne collé à l’arrière. Hauteur moyenne du fantassin : 11 cm, et 18 cm pour le cavalier.

Ces Artistes en Petits Soldats se retrouvent également sous forme de planches format 63,3 x 40 cm, se reporter au chapitres des éditions.

leur caution = d’après G.G. :.Mes évasions


sommaire de la page

Sommaire de l'Œuvre